La pratique artistique du massage

Le massage dit « artistique » est un terme générique désignant une pratique du toucher possédant une intention artistique, c’est-à-dire s’inscrivant dans une démarche sensorielle à la fois haptique et esthétique (comme définie dans la rubrique précédente). Il se distingue en cela des massages d’intention physiothérapique, énergétique, psychothérapique, esthétique (mise en beauté) ou holistique.


L'osmose du massage et de la musique - © Pixabay/Florent Deles

L'osmose du massage et de la musique

L’intention artistique du massage cherche à exprimer diverses sensations chez le sujet massé par le biais des gestes du toucher, et de lui faire ainsi vivre une expérience unique. Le massographe puise alors dans l’éventail des techniques et des nuances de massage pour recréer une impression, rappeler un souvenir, susciter une émotion, ou mettre en œuvre un récit sensoriel. Il ne s’appuie pas sur des fondements physiologiques ou énergétiques pour justifier ses gestes mais simplement sur le rythme et la mélodie de la musique assortie au massage. Car l'intention artistique d'un massage est sublimée lorsque ses manœuvres entrent en complète harmonie dans la musique qui les accompagne. En ce sens, le massage fait figure de discipline artistique véritablement originale entre la musique dont il suit les composantes rythmiques, mélodiques et symphoniques, et la danse, avec pour point commun le mouvement et l’espace.

La musique n’intervient donc pas pour seulement meubler l’atmosphère, elle constitue un véritable support au massage et lui donne tout son sens, telle la chorégraphie d’un ballet. Le sujet massé ressent cette osmose entre l’écoute et le toucher jusqu’à, c’est le but affiché, éprouver les émotions que le massographe espère lui induire, ou ne serait-ce que la sensation de volupté procurée par chaque massement. La musique fait ainsi office d’émulateur, de catalyseur à émotions. De cette chorégraphie des mains sur le corps émane non seulement le sentiment de bien-être apportée par le massage, mais également cette dimension émotionnelle qui en fait un Art à part entière.

Les différentes formes du massage artistique (cliquez pour agrandir) - source : Florent Deles

Les différentes formes de massage artistique

Le rapport entre les paramètres des manœuvres de massage (technique, déplacement anatomique, vitesse, force) et les éléments de la musique (timbre, mélodie, rythme, intensité) peut faire preuve d’une correspondance très fidèle. De fait, et c’est ce qui caractérise ce type de massage, à la répétition du thème musical l’on retrouve exactement les mêmes gestes, avec des paramètres similaires. Si cette concordance parfaite suscite également chez le sujet massé l’émotion ou les perceptions sensorielles recherchées, l’artiste masseur atteint alors la quintessence de ce que représente le massage artistique.

Mais bien souvent, pour des raisons de contraintes anatomo-physiologiques ou techniques, ou pour s’autoriser une plus grande liberté de choix artistique dans ses manœuvres, le massographe ne peut s’accorder sur toutes les composantes de la musique. Cette correspondance devient alors partielle et donne lieu à quatre différentes formes de pratique artistique, sans pour autant nuire à l’osmose masso-musicale participant à l’aspect émotionnel du massage :

  • les mouvements rythmiques : les manœuvres de ces mouvements respectent uniquement les rythmes, ou tout du moins le tempo de la musique. Cette forme minimaliste demeure pourtant la base de beaucoup de massages artistiques car elle suffit déjà à relier le massage à la musique grâce à une structure rythmique identique.
  • les mouvements harmoniques : les manœuvres de ces mouvements suivent non seulement les rythmes de la musique mais également la mélodie, autrement dit les hauteurs successives des notes de musique. La corrélation entre ces dernières et les hauteurs anatomiques des gestes de massage donne au sujet massé un sentiment de satisfaction et de cohérence dans le cheminement des mains sur le corps.
  • les mouvements symphoniques : les manœuvres de ces mouvements tiennent compte des rythmes de la musique mais aussi du timbre des instruments et de l’intensité sonore. Le sujet massé retrouve alors ce même sentiment de cohérence, comme une sorte d’évidence dans l’exécution des techniques de massage et de leurs nuances.
  • les mouvements impressionnistes : les manœuvres de ces mouvements ne s’attachent pas forcément aux attributs de la composition musicale, mais plutôt aux émotions, aux sensations, aux impressions qu’elle déclenche et s’attellent à les reproduire, voire à les sublimer par le toucher.

Enfin, le terme de "massodie" désigne l’association du caractère émotionnel de la forme impressionniste avec au moins l’une des trois autres formes de mouvements (rythmique, harmonique et/ou symphonique). Une massodie représente l’aboutissement de la création artistique en massage et qualifie le plus souvent les œuvres majeures d’un massographe.

 

© 2021 Florent DELES. Toute référence à cet article doit porter la mention : "DELES Florent - « La pratique artistique du massage  », Massage artistique & Massographie (www.massage.art), 2021".