Les ateliers en pratique

L'organisation d'une session

La durée d'une session est de deux heures environ et comprend ces trois phases successives : le temps d'instruction abordant quelques notions théoriques sur le massage de bien-être et la Massographie ; puis suit le premier temps de pratique du massage en binôme, l'un·e étant praticien·ne et l'autre sujet massé ; et enfin le second temps de pratique du massage en binôme, les rôles s'inversant.

Les horaires des sessions

Les sessions des ateliers de massage bien-être se déroulent de façon
hebdomadaire, de début octobre à fin juin (en dehors des jours fériés et des périodes de vacances scolaires), soit environ une trentaine de sessions par an.
Le jour de la semaine et l’horaire sont fixés par le·la maitre-masseur·se encadrant l’atelier et communiqués aux participant·e·s début septembre.
(veuillez s'il vous plait contacter l'atelier de votre choix pour les connaître)

Les locaux et le matériel

Toutes les commodités sont mises à disposition des participant·e·s pour une pratique dans les meilleures conditions : vestiaires, toilettes et douche viennent s'ajouter à la grande salle (practio) aménagée pour accueillir les six tables de massage, soit une par binôme, et leurs accessoires (coussins, têtière, huile de massage, etc.). De plus, chaque participant reçoit un recueil de massographies comme support à sa pratique.

La tenue et l'équipement

Chaque participant·e se dote d'une tenue lui permettant une pratique du massage en toute aisance et convenance. L'habit règlementaire du praticien se compose ainsi de vêtements amples et celui du sujet massé d'un maillot de bain (bikini pour les dames, boxer pour les messieurs). Un peignoir et trois grandes serviettes ou draps de bain viennent compléter l'équipement.

Le règlement intérieur

Un règlement intérieur établit les règles de fonctionnement des ateliers de massage bien-être, afin d'assurer la convivialité des sessions et la sérénité des échanges, mais aussi répondre aux obligations éthiques (respect de la pudeur et du consentement) et sanitaires (respect de l’hygiène et des contre-indications) qu’imposent une activité collective de pratique du massage.